Aujourd’hui, je te parle de mon souvenir de jeunesse des raviolis du chef  Boyardee et comment ce souvenir est différent de celui de ma blonde!

Transcription


 

L’autre soir, on parle avec ma fille puis je sais

pas comment ça tombe sur le chef Boyardee tombe sur le sujet et

l’objet dis-moi quand j’ai mangé des raviolis du chef Boyardee c’est là

que ma blonde a répliqué toute ma jeunesse je voyais les annonces

j’avais le goût de goûter à ça doit tellement bon mais sa mère qui

préconisait la santé de manger des légumes le Guide alimentaire

canadien lui a quasiment interdite et le jour où ce que ma blonde

goûter au ravioli chef Boyardee avec toi chez dormais pas bon donc

c’est un peu comme elle avait des attentes super autant en vers le

chef Boyardee et quand il y a goûté c’est quoi ça et moi c’est tout à fait

le contraire le chef Boyardee c’est définitivement du comfort food

pour ma jeunesse on s’entend je pense qu’aujourd’hui tu m’ouvres

une canne à 20e puis j’aurais sûrement pas le cœur me lèverai là

c’est tellement chimique juste à mon souvenir juste à me souvenir

du goût de ça mais quand j’étais jeune c’était quelque chose que

j’aimais blesser là je me suis mis à raconter ma fille a un petit peu

qu’est-ce que ça représente pour moi le chef Boyardee quand j’étais

jeune en rester proche de la rivière des Prairies et l’été j’allais pêcher

quasiment tous les jours ma mère était du style lève tard j’en ai parlé

on mettra pas d’enfant là-dessus j’étais assez autonome je me lever

ce matin je vais déjeuner et là j’allais à mon coin de pêche qui qui

selon moi et tes secrets mais qui t’a pas vraiment ce qu’est mais j’avais

mon coin de pêche était un endroit où ce qu’on se rassembler souvent

il y avait d’autres mondes des fois qu’il n’a pas été qu’on connaissait

pas qu’on rencontrer mais c’était vraiment un lieu privilégié où on

peut faire un petit peu avoir la paix jouer sur le bord de l’eau mais on a

une canne à pêche sincèrement j’ai jamais pogner un poisson lol c’est

drôle parce que toutes les pêcheurs qui venait attraper des poissons

mais moi j’ai jamais jamais attrapé un poisson mais je pensais mais on

est là ce matin et à l’époque il y avait beaucoup plus de petite

épicerie des espèces de petit marché et nous on avait un marché

Richelieu qui se faisait à pied donc je fais pipi tout le temps comme

des pièces jaloux Richelieu j’ai acheté une canne de raviolis pour

regarder du chef Boyardee puis deux trois petits cochons c’était

comme mon lunch mon lunch festif du pêcheur donc j’ai amené ça avec

moi c’était mon pique-nique et le rendu sur le bord de l’eau j’avais

ma petite gamelle mon on ouvre à boire du vrai ça manger comme un

vrai aventurier se faisaient chauffer ça sur le feu et ça c’est à

Montréal-Nord là je sais pas je pense que tu vas avoir le droit à des

poursuites pénales donc c’est ça c’est ça je vais te raconter que pour

moi le chef Boyardee c’est comme une partie marque de mon enfance

la partie où ce que je me sentais libre je me sentais aventurier j’allais

à mon coin de pêche je faisais tout par moi-même c’était comme

l’autonomie et que pour ma blonde c’est une déception totale je te

remercie pour ton écoute je te dis à demain et Beuuuhhh Bye!


 

Écouter l'épisode sur Youtube


 
https://youtu.be/HDM7M4_LPJE