Descrition

Aujourd’hui, Daniel Tardif, se joint à moi pour nous partager son expertise sur l’egalisateur!

Pour joindre ou en connaître davantage sur Daniel Tardif : https://www.dantardif.com/

Suivez-nous sur les plateformes de podcast


Transcription


 

Bonjour le groupe en balado.
Mon nom est Francis Parent-Valiquette.

Je suis l’animateur du SanTro Show et aussi
producteur de podcasts.

Bienvenue dans ces courtes capsules vidéos,

dans lesquelles nous parlons de technique
de balado,

mais surtout de techniques pour améliorer
ton balado.

Il y a deux semaines,
je t’ai montré comment

diminuer le volume sur tes respirations,
manuellement.

La semaine dernière,
je t’ai parlé de ce qu’est un plugin.

Aujourd’hui, je combine les deux.

Je vais te faire une démo d’un plugin que
j’utilise, qui te permet

d’automatiser une partie d’enlever et de
baisser le niveau sonore de tes respirations.

Ce plugin s’appelle le Waves DeBreath.

Si jamais tu es intéressé par le plugin,
j’ai un lien

« refer a friend » de Waves,

qui va te donner dix pourcent de rabais,
à l’utilisation du lien.

C’est le SanTro point Show barre oblique
waves. W a v e s.

Je vais recevoir dix pourcent de ta commande,
en crédit, sur mes prochains achats.

Sur ce, si jamais tu n’as pas vu les deux

capsules précédentes,
je t’invite à défiler

dans le groupe Facebook actuel,

ou tu peux aussi les écouter sur mon site
web, au santro point

show barre oblique techno,

où je les diffuse une semaine après leur
diffusion sur Facebook.

Allons-y tout de suite avec le gros du sujet
qui est l’utilisation de ce plugin-là.

Il y a beaucoup de données à voir.

La première des choses,

j’ai pris le fichier d’une cliente.
J’ai trouvé

des erreurs que je n’aimais pas.
J’ai fait une espèce de fichier raccourci,

de sorte qu’en vingt secondes,
on ait beaucoup de respirations.

Si tu te souviens,

il y a deux vidéos,
je t’ai montré que les respirations,

ce sont des petits losanges.
On en voit ici.

Généralement, j’aime beaucoup appliquer
ce processus-là à la fin de ma chaîne,

d’un coup que j’ai ajusté tous mes niveaux
sonores.

Si je fais une normalisation,
ça va automatiquement augmenter le son.

Si je le fais avant,

nécessairement je vais venir enlever mon
travail en fin de chaîne.

Aussi, je me suis rendu compte que
l’algorithme

de Waves détecte beaucoup mieux quand les
niveaux sont ajustés.

Parce que la différence entre la voix,
d’un coup compressée et normalisée,

est beaucoup plus grande avec la respiration.

Donc Waves a plus de facilité à détecter

des respirations quand c’est déjà tout
égalisé.

L’autre chose à savoir,
Waves ne fonctionne que sur des pistes mono.

Pour l’instant, c’est ma cliente qui a
enregistré de son Zoom H1 qui

est stéréo. J’ai extrait une des deux
bandes, de sorte à avoir une bande mono.

Si tu roules sur du stéréo,

il va ajuster tes respirations juste sur une
bande.

Si admettons, il le fait sur la gauche,
ça veut dire qu’à droite,

ça va respirer plus fort qu’à gauche.

Ce qui donne un résultat assez étrange.

Donc, allons-y avec le plugin,
en tant que tel.

Dans Effects VST3,
parce que c’est un plugin VST3.

D’ailleurs, il n’est pas compatible avec

Audacity. Audacity supporte du VST,
mais pas du VST3.

Ça va te prendre un autre système,

comme Audition, Pro Tools,
name it.

Reaper va fonctionner.

Je viens dans DeBreath Mono.

L’interface ressemble à ceci.
Je vais venir le mettre par défaut,

pour te montrer de quoi ç’a l’air quand
on l’ouvre, la première fois.

En gros, il y a deux mesures.
Sans entrer trop technique,

ce sont deux gates.
C’est ce que j’ai compris.

La documentation n’est pas assez claire.
Beaucoup de gens abandonnent l’utilisation.

Ceci dit, quand on comprend ce qu’on veut
faire, on arrive à avoir de bons résultats.

Donc, ce sont des gates.
La première, ils l’ont nommée Breath.

Tout ce qui va passer,

il y a un algorithme qui détecte par la
forme losange, que c’est une respiration.

Après, il va décider si ça entre dans ces
deux critères-là.

Le carré du haut,

tout ce qui est au-dessus de la ligne va
être considéré comme une respiration.

Le carré du bas,

tout ce qui est au-dessus de la ligne va
être considéré comme une non-respiration.

C’est là que ça devient un bordel à
configurer.

Aujourd’hui, ça va être assez simple.

Ici, on a notre réduction.

C’est pas mal ce que tu as à savoir.
Par défaut, il est à infini.

Ça veut dire qu’il coupe complètement
la respiration. Ce que je n’aime pas.

Dans les dernières vidéos,

je t’ai parlé que j’aime ça un moins douze
ou un moins dix-huit dB.

Je vais quand même le laisser à infini pour
faire la démo.

Ici, on a Fade in,
Fade out. Donc, qui va prendre point cinq,

cinq millièmes de seconde avant et après,
pour ne pas que ça coupe carré.

Tu peux ajuster ça ici.

Ici, tu as un bouton Voice,
c’est que tu entends ce qui est disponible.

Tu as un bouton Breath,
qui va juste te sortir ce qui coupe,

ce qui peut être pratique.
Tu vas voir dans quelques instants.

Et tu as un bouton Room tone,

que je ne me suis jamais servi.
Je n’irai pas dans ces fonctionnalités-là.

Ce qu’il faut comprendre,
c’est qu’admettons,

je pèse ici, sur Voice.
Et que je teste.

On voit qu’il coupe mes respirations.

Tandis que si je me mets sur Breath,
je vais entendre juste ce qui coupe.

Une bonne astuce,

si jamais ton travail est vraiment important
et que tu as peur

de perdre des morceaux,
et que tu aimerais ça avoir une copie.

Ce que tu peux faire,
c’est avant de le rouler en mode Voice,

tu peux le rouler en mode Breath,

comme ceci. Je fais Apply.
Je me ramasse avec

un fichier où il y a juste mes respirations.
Je pourrais le sauver en copie de sauvegarde.

Si jamais il y a un morceau qui a été

coupé, que je n’aime pas,
je pourrais toujours aller

le rechercher dans cette piste-là,
pour aller le recoller par la suite.

Généralement, ce qu’il faut comprendre,
c’est qu’on utilise à peu près toujours

les mêmes configurations.

Mes clients vont utiliser à peu près les
mêmes configurations.

Le même matériel,
la même pièce, la même distance.

Un coup que je l’ai trouvé une fois,

je suis capable de le sauvegarder et de le
réutiliser.

Ce que je fais là,

je ne le fais pas toutes les fois.
Seulement en cas de changement majeur.

Donc, je le fais une fois et j’enregistre
mes configurations.

Ça me permet de sauver beaucoup de travail.

Allons-y. Le premier ici,

Breath, est à cinquante et l’autre est à
trente.

On va se mettre en Breath pour que tu
entendes ce qui sort.

Respiration.

Respiration.

On en a une ici.

Ici, il y a une respiration manquée,
qu’on n’entend pas.

Ici, ces deux marqueurs-là,
je ne sais pas si tu l’entends,

c’est de la voix qui coupe.

C’est très près.
C’est ça qu’on veut éviter.

Un coup que tu as évité ça,
après l’idée c’est d’avoir le maximum

que tu peux aller chercher,
sans couper de voix.

On va chercher pendant cinq,

dix, quinze minutes,
tous les mots qui peuvent être coupés,

et on va travailler,
on va ajuster à partir de là.

Ensuite, on a nos configurations,

qui vont nous donner un maximum de rendement

sur nos respirations,
sans couper de voix.

Je vais commencer ici,
sur notre premier.

Je suis en mode boucle.
On va l’entendre.

Tout ce qui dépasse la ligne est considéré
comme une respiration.

Tout ce qui dépasse la ligne ici ne l’est
pas.

Si on fait Play, on peut voir que
présentement,

notre problème est que ça dépasse la
ligne, mais pas de beaucoup.

Ce que je vais faire,
c’est que je vais essayer à cinquante et un.

Ce n’est pas assez.

Cinquante-deux.

À cinquante-deux,
ç’a éliminé mon problème.

Je vais prendre toute ma piste,

pour être sur que je n’ai pas crée d’autres
problèmes ailleurs.

Et je vais tester le tout.

Respiration.

Respiration.

Maintenant, on peut voir qu’en ajustant ça,

celle-ci n’est plus accessible,
n’est plus prise.

Mais je n’ai entendu aucun mot coupé et

aucune voix. Ça devrait être mes
configurations pour ça.

Je vais me remettre en Voice.

Je vais venir ici,
le remettre à moins douze,

et je vais faire Apply.

On peut voir que les respirations ont
diminué de beaucoup.

« Bonjour. On se demande tous s’il va y

avoir une deuxième vague.
Et donc c’est…

Et de regarder…

Pour vous montrer un peu comment on
fonctionne et alors… »

Ça, c’est celle qui a été coupée.

« …sujet très fort.

Un plan du pire scénario,
si on veut. On a beaucoup travaillé ».

On peut entendre que la majorité des
respirations ont été baissées.

Ce qui pourrait me rester à faire,
c’est d’ajuster manuellement celles qui

n’ont pas été prises par Waves,
si elles ont besoin d’être ajustées.

Sur ce, je te remercie pour ton écoute.
Je te dis à la semaine prochaine

❤️ par SousTitreur.com
❤️ par SousTitreur.com


 

Inscris-toi à l'infolettre!

Sois avisé dès la sortie d'une nouvelle capsule de Techno Balado!

You have Successfully Subscribed!